Me voilà au moment du départ vêtu du deel que l'on m'a prêté pour l'occasion. Echange de cadeaux j'offre ma canne à pèche à Sara, ma popote à Sérétré, du parfum pour les femmes. A son tour Sérétré me montre mon cheval blanc dehors et m'offre un petit cheval blanc de faïence. Il me l'entoure d'une écharpe de soie bleu et me fait comprendre qu'à défaut de pouvoir ramener mon cheval en France, j'ai bien mérité de ramener celui-ci.

 

Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.

| Retour au sommaire général|