" Si vous menacez davantage le gazoduc, il y aura encore plus de militaires. Si le travail forcé va de pair avec les militaires, alors il y aura encore plus de travail forcé. Pour chaque menace contre le gazoduc, il y aura une réaction. "

Déclaration publique de John Imle. Président du groupe américain Unocal partenaire de Total en Birmanie. En mars 1995, l'armée Karen a attaqué, des camions de la compagnie TOTAL. En représailles, l'armée birmane protégeant la construction du gazoduc a exécuté des civils de villages Karens.

Total n'a pas utilisé de travailleurs forcé pour la construction de son gazoduc mais avant sa construction il a fallu débroussailler la zone, construire les camps militaires qui s'y sont multipliés, nourrir les troupes, construire des routes. La voie ferrée de Ye-Tavoy dans la région du gazoduc fut surnommée par la population "The New Death Railway" . Ce fut un chantier sur lequel il est estimé qu'ont été utilisés jusqu’à 2000 travailleurs forcés par jour.

 

Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster.

___________________________________________________________________

| Heïdi et le rocher d'or (anecdote)| Retour au sommaire général|

_________________________